La maladie n'est pas une fatalité mais l'expression de nos émotions


La maladie n'est pas une fatalité mais l'expression de nos émotions. Ceux sont nos alarmes qui mettent en évidence notre mal être quand nous ne sommes pas à l'écoute de notre corps mais surtout de notre être.

Dans notre système éducatif, nous avons été élevé à suivre la norme et bien trop souvent à mettre nos sentiments de coté. Avec le temps, nous restons conditionnés et refoulons trop souvent nos désirs, nos rêves, nos peurs, nos traumas mais également qui nous sommes réellement. Nous fessons en fonction de ce qui nous parait être normal, logique mais est ce que cela nous appartient réellement.... Au fond de nous, beaucoup de choses restent en gestation dans l'attente qu'un jour peut être... ou pas, de se révéler. Et c'est là que notre corps nous indique que s'en est assez. Il évacue de la sorte notre mal être.

Nous naissons également avec des maladies qui au delà du génétique sont des peurs transmises... Je me suis battue 3 ans contre l’arthrite, un cadeau génétique. Celà m'a paradoxalement guidée sur mes choix de vie professionnelles. Je n'ai pas accepté la maladie mais le fait d'avoir un conflit intérieur qui m’empêchait d'avancer. M'obligea à affronter ma réalité et mes perceptions erronées de mes croyances inconscientes et négatives qui se cristallisées dans mon corps. J'ai accepté qui j'étais réellement et pas ce que je pourrais être au yeux des autres. En regardant au fond de moi et réalisant ce pour quoi je suis faite, je me suis libérée de ma maladie. Cependant n'oublions pas qu'un cas n'en est pas un autre.

Ma cause n'est pas forcément la votre.

Prendre conscience de l'origine de nos maux, nous permets de travailler le conflit et de le dissiper. Quand la cause est intégrée, que nous comprenons l'émotion négative que nous nourrissons et que nous changeons la façon dont nous devons voir la source de ce conflit qui ne demande qu'à se libérer, la maladie n'a plus lieu d'être. Acceptons nos faiblesses et changeons notre perception des choses. A une cause juste, tout lui est offert. Notre volonté et notre détermination peut déplacer des montagnes et produire des miracles.

Il y a des années, face au cancer, je réalisais que je n'avais pas accepter mes désirs profonds. Le cancer est une maladie qui nous ronge de l'intérieur. Certaines peurs refoulées sont en grandes parties liées aux cancers. Nous avons tellement de croyances qui nous limitent alors que nous sommes tous capables de les dépassées. Ayons confiance en nous même. J'ai eu 2 mois de délai entre la découverte du cancer et l'opération.

Mon médecin malgré me disait que cela ne partait pas comme ça et que c'était risqué d'attendre.

Je suis partie et ai trouvé un autre docteur plus ouvert à ma demande.

Que j'accepte de passer sur la table à la condition que mon médecin vérifie la régression avant le coup de scalpel. J'ai carrément fais des mono diètes. Je me suis nourrie casi que de fruits.

Je suis plutôt flexitarienne mais il était nécessaire de mettre toutes les chances de mon coté en me nourrissant un maximum de cru ou carrément de jeûner.


Il est vrai que de par l'hygiène alimentaire, il faut plus ou moins 4 mois à 2 ans pour atteindre une régression. Mais le jeûne et la mono diète accélère le processus. Nous avons tous la capacité de nous guérir. De puiser dans nos ressources de façon naturelle. C'est la confiance en nous même et notre détermination qui nous offrent d'infinies possibilités. Notre corps est une magnifique machine biologique capable de tout développer... la maladie comme sa guérison.

L’énergie que vous utilisez par pour votre système digestif sera renvoyé à un autre système défaillant qui en a besoin pour se régénérer.


Parallèlement, j'ai travaillé avec des confrères et consœurs qui m'ont aidé en retrouvant les conflits qui y étaient rattachés, en acceptant ce qui est juste pour moi, en lâchant prise sur ce que je croyais être et en aspirant fermement à la guérison, j'y suis arrivée. Le jour de l'opération, mon organe ne fut pas amputer comme prévu. Je remercie mon médecin d'avoir été à l'écoute et d'avoir laissé cette possibilité même si elle était mince. Mince parce qu'on nous l'inculque de la sorte...

Je suis ici pour vous partager mon vécu, prouver que l'homme est capable d'être un miracle. Je suis là pour vous épauler dans vos souffrances, vous révéler la véritable cause de vos mal êtres. D'accepter vos faiblesses, vos traumas, de regarder de l'autre coté du miroir et d'avancer sur votre chemin. Libérer vous de vos conflits, en changeant votre perception de ce qui est

et votre émotion de ce qui il a. Ceux sont nos choix qui font de nous ce que nous sommes. N'est ce pas?

Si vous avez besoin d'aide, de guidance ou d'être booster dans votre travail, n'hésitez pas à me contacter


Amandine